PROFIL

Maud Chalard

Femme portant une longue robe flottante debout sur un toit surplombant les rues de Paris. Ses bras sont étirés derrière elle.

L'ambassadrice Canon a pris cette photo dans le cadre d'une commande d'une boutique de mode française. « J'avais carte blanche. J'ai fait appel à un modèle que je connaissais bien, Alexia, et je savais qu'elle serait d'accord pour monter sur un toit avec moi. J'adore quand les modèles partent à l'aventure avec moi ; lorsque nous nous démenons pour l'amour de la photo », dit-elle. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/1,4L II USM à 1/250 s, f/5,6 et ISO320. © Maud Chalard

« J'ai toujours adoré les corps dénudés, en particulier ceux des femmes », nous confie la photographe française et ambassadrice Canon Maud Chalard. « Il n'y a rien de plus beau que le corps d'une femme ».

L'amour de Maud pour le corps humain n'a d'égal que son intérêt pour l'aventure, son autre passion dans la vie. Même si elle réside dans l'une des villes les plus envoûtantes au monde, la photographe d'édition et de mode de vie n'aime rien de plus que de fuir la grisaille parisienne pour partir à la campagne. Maud trouve et canalise son inspiration au cours de ces voyages, lors desquels elle saisit des portraits de femmes intimes, tendres et profonds.

« Ce que j'aime vraiment dans la photographie de mode de vie, c'est la liberté du genre », affirme Maud. « Je peux prendre des photos n'importe où et saisir les moments magiques que je partage avec des amis ou les gens que je rencontre ».
En plus d'être publiées dans son livre intitulé Joe's Road, les photos de Maud ont paru dans différents magazines et journaux, notamment Libération et Charente Libre. Ses photos ont été exposées dans toute l'Europe et son travail pour les agences de publicité a été affiché partout, des grands magasins les plus prestigieux aux galeries catacombesques du métro parisien.

« Je reçois beaucoup de courrier de femmes qui me disent qu'elles aiment la liberté des femmes que je dépeins dans mon travail », affirme Maud. « Elles se sentent plus fortes et elles en sont reconnaissantes. Je crois que les femmes aiment voir d'autres femmes qui sont libres de leurs émotions et de leur corps, nues, chevauchant un cheval ou courant dans des paysages immenses.
L'ambassadrice Canon et photographe d'édition Maud Chalard.
Localisation : Paris, France

Domaines de spécialisation : édition, mode de vie

Kit préféré :
Canon EOS 5D Mark IV
Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM
« Sans doute parce que je suis très sensible et que je manque de confiance en moi, de nombreuses personnes me disent qu'il y a beaucoup de sensibilité dans mes photos », poursuit Maud. « J'imagine que c'est l'une des choses qui transparaissent le plus dans mes photos. Aujourd'hui, je considère que c'est un point fort ».
Image en noir et blanc d'un homme et d'une femme en pleine étreinte sur une plateforme du métro parisien. Derrière eux, un train passe à toute allure.

Prise dans une station de métro parisien fermée pour l'occasion, cette image fait partie d'une série photographiée par Maud pour Elise Hameau, créatrice de robes de mariée. « J'avais imaginé un couple atypique et Raquel et Juan étaient parfaits. Nous avons travaillé jusqu'à une heure avancée et c'était excellent, c'était un vrai bonheur de travailler avec eux. Nous avons également profité de l'occasion pour filmer une vidéo 16 mm », dit Maud. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2,8L USM (désormais remplacé par le Canon EF 24-70mm f/2,8L II USM) à 57 mm, 1/50 s, f/3,2 et ISO 1000. © Maud Chalard

Née en Charente, dans l'ouest de la France, Maud a toujours été inspirée par la passion de son père pour la photographie. Équipée de l'appareil photo qu'il lui avait offerte, elle a appris elle-même à prendre des photos. « J'ai commencé par prendre des photos de ma sœur, ma première muse », explique Maud. « J'avais l'impression que je pouvais transmettre tout ce que je voulais exprimer en une seule photo : un univers esthétique, ses émotions et, au final, une histoire. Je me suis rendu compte que j'étais heureuse quand je prenais des photos ».
Une femme se repose entre les jambes d'un homme assis sur un toit surplombant un paysage urbain.

« J'adore prendre des photos d'amants sur les toits », commente Maud. « Je trouve qu'il y a quelque chose de très romantique là-dedans ». Peut-être que c'est cela, être au sommet. Lorsque l'on est amoureux, on s'envole, on est au sommet, plus rien n'est impossible et le monde est à nous ». Photo prise sur un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2,8L USM à 50mm, 1/100 sec, f/6,3 et ISO100. © Maud Chalard

Lorsqu'elle est a fait ses premiers pas sur le marché du travail, Maud a eu d'autres révélations. Après avoir obtenu un diplôme de communication visuelle, elle s'est rendu compte qu'elle n'était pas faite pour une carrière dans la publicité. « C'était une période très compliquée car j'avais étudié dans les meilleures écoles, je m'étais démenée pour passer tous mes concours et j'avais décroché le job de mes rêves, mais je me suis rendu compte que je n'étais pas heureuse », affirme Maud. « Je programmais des séances photo le week-end qui me permettaient de « m'échapper » du bureau et de m'exprimer. J'ai commencé à évoluer, acquis une certaine notoriété et été contactée par des agences publicitaires pour prendre des photos dans le cadre de projets commerciaux. Malheureusement, je ne pouvais pas répondre à ces sollicitations car je travaillais déjà 35 heures par semaine. Donc j'ai démissionné pour me consacrer à la photographie ».

Après avoir présenté sa démission, Maud est partie trois mois aux États-Unis, où elle a fait un voyage de plus de 20 000 km. « J'ai pris des milliers de photos et, quand je suis revenue, j'ai publié un livre et commencé à exposer. Le tour était joué : ma carrière était lancée ».
Adoptez-vous une approche différente pour l'édition et les agences de publicité ?

« Absolument. Pour l'édition, j'aime bien réfléchir à une idée, travailler dessus, programmer et mettre en place une équipe pour créer le résultat que j'ai à l'esprit et exprimer exactement ce que je veux. Je choisis tout, du début à la fin. Pour les projets commerciaux, je dois gérer à la fois les besoins des clients et ma vision artistique. On fait souvent appel à moi pour mon univers esthétique et j'ai une grande liberté en matière de direction artistique, de choix des modèles, des endroits etc. C'est un équilibre entre l'expression en toute liberté et la contrainte ».



Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite percer dans le métier ?

« À mon avis, le plus important est de travailler sur un style qui vous fasse vous sentir encore plus vivant, qui vous fasse vibrer. Il est essentiel que vous restiez à l'écoute de vous-même et de vos instincts. Et aussi, prenez un maximum de photos ! »



Vous dites avoir des problèmes de confiance en vous : quelle est l'importance de la confiance en soi dans votre métier ?

« Il y a beaucoup de photographes aujourd'hui. La plupart d'entre eux n'ont pas de problème de confiance en eux. Si vous êtes intimidé par les opportunités qui se présentent à vous, l'un de ces photographes les saisira à votre place. Donc prenez votre courage à deux mains et foncez. Si vous n'avez pas suffisamment confiance en vous, prenez confiance en votre travail. En définitive, si vous souhaitez vivre de votre travail, vous n'aurez pas d'autre choix que de l'exposer et de le partager ».



Selon vous, quelles seront vos prochaines aventures photographiques ?

« Je suis très impatiente de repartir vers ma prochaine aventure, où qu'elle me mène. Je prévois un voyage de plusieurs mois à la rencontre des gens, pour partager des moments avec eux et les immortaliser dans mes photos ».

Ce que je sais

Maud Chalard

« Dans ma carrière, la principale leçon que j'aie apprise est de toujours s'écouter soi-même. C'est en apprenant à suivre mes intuitions, même si parfois, cela m'effrayait, que je suis là où je suis aujourd'hui. C'est la raison pour laquelle j'ai quitté mon travail à l'agence de publicité. Je pensais que c'était mon job de rêve, mais je me suis rendu compte que cela ne me rendait pas heureuse. Je savais que c'était la photo qui me rendait heureuse, donc j'ai tout quitté pour faire ce que j'aimais. C'était très difficile ; j'étais très angoissée et il y avait des périodes où j'étais très stressée ; mais c'est la meilleure décision que j'aie jamais prise ».

L'équipement de Maud Chalard

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Équipement de Maud Chalard contenant un appareil photo, des objectifs et des accessoires Canon.

Appareil photo

Canon EOS 5D Mark IV

Conçu pour offrir des résultats exceptionnels dans toutes les situations, l'EOS 5D Mark IV est un appareil photo polyvalent complet d'un très beau design. « J'adore cet appareil photo car je peux lui faire confiance », affirme Maud. « J'aime la résolution des images, le nombre de points de focalisation et je sais que je peux prendre des photos dans des conditions de faible luminosité sans être déçue. Ce que j'aime le plus, c'est le volume des images en mode rafale. Cela en fait un outil important pour la photographie de mode de vie car il me permet de saisir des moments spontanés ».

Objectifs

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Le successeur de l'objectif de prédilection de Maud est un zoom standard de qualité professionnelle offrant une qualité d'image exceptionnelle et une ouverture rapide de f/2,8 sur toute la plage focale. « Même si je préfère les focales fixes, j'ai besoin de cet objectif, en particulier lors des scènes très animées dans des délais serrés. Il me suffit de zoomer rapidement et de modifier directement la longueur focale. Donc cet objectif est très utile et la qualité du zoom est excellente », dit Maud.

Canon EF 85mm f/1.2L II USM

Un téléobjectif court professionnel haute précision pour vos prises de vue en basse lumière ou nécessitant une faible profondeur de champ. Maud affirme : « Pour moi, c'est une révélation depuis deux ans déjà. Je reviens souvent à cet objectif. J'adore l'utiliser pour les portraits car je suis toujours agréablement surprise par la qualité et le flou en arrière-plan. Cet objectif me permet également de saisir des scènes intimes ».

Canon EF 50mm f/1.2L USM

Grâce à son incroyable ouverture maximale à f/1,2, l'objectif EF 50mm f/1.2L USM ultra-rapide offre des performances exceptionnelles en basse lumière. Maud affirme : « C'est une valeur sûre pour prendre des photos de tous les objets. J'aime sa grande ouverture et la netteté des photos qu'il aide à réaliser. Tout ressort toujours formidablement bien ».

Canon EF 35mm f/1.4L II USM

La version la plus récente de l'objectif qu'utilise Maud est un objectif à grand-angle standard prisé par les photographes de reportage pour sa perspective naturelle, ses capacités en basse lumière et ses excellentes performances optiques. « J'aime avoir cet objectif avec moi lors des road trips. Cela m'aide à raconter des histoires, comme au cinéma : il n'y a pas de distorsion de la perspective », affirme Maud.

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera