PROFIL

Onur Çam

Un groupe de silhouettes de cyclistes atteignant le sommet d'une montagne.

L'ambassadeur Canon Onur Çam préfère prendre son temps avec la photographie sportive. « Parfois, je vois des photographes se dépêcher pour essayer de tout capturer. Je ne suis pas comme ça », déclare-t-il. Photo prise avec un Canon EOS-1D X (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 300mm f/2.8L IS USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM) à 1/1250 s, f/5 et ISO 100. © Onur Çam

L'ambassadeur Canon Onur Çam a photographié des milliers d'images de différents sports, ce qui lui a permis de construire une solide réputation en tant que l'un des principaux photographes sportifs de Turquie. Il a également voyagé à travers le monde au cours de son illustre carrière qui a commencé il y a plus de vingt ans.

« J'adore le sport. Il faut toujours être bien préparé et prêt », explique-t-il. « Parfois, lorsque je photographie, mon cœur bat la chamade. Je ressens l'énergie. »

Onur a grandi à Istanbul. Il a commencé à photographier lorsqu'il était adolescent, inspiré par le film hollywoodien Under Fire, qui raconte l'histoire de correspondants de guerre américains. « C'était fascinant. Je me suis dit que plus tard, je voulais être comme les photographes du film. Ce film a réellement défini ma vie », affirme Onur. « Le son de l'obturateur, ce clic, clic, clic, était comme une musique pour moi. »
Après avoir obtenu son diplôme d'ingénierie à l'université en 1997, Onur a commencé à prendre des photos pour une entreprise de tourisme. « Pendant mes études, je prenais constamment des photos, j'assistais à des séminaires, je m'intéressais aux photographes célèbres et j'ai lu beaucoup de livres. Je testais mes appareils photo et je me suis beaucoup entraîné », explique-t-il. « Au fond de moi, mon souhait le plus cher était de photographier le sport. Ma sœur est athlète et son mari joue au volley. Je viens d'une famille sportive. J'ai grandi avec le sport. »

C'est à l'occasion d'une promenade à cheval qu'Onur a décidé d'utiliser son talent pour la photographie sportive. Son premier emploi l'a amené à couvrir une compétition équestre de saut d'obstacles en Turquie. Depuis lors, il a voyagé à travers le monde pour photographier certains des sportifs les plus célèbres, y compris Roger Federer et Rafael Nadal. « J'adore photographier le tennis, les triathlons, le surf, le cyclisme... », précise-t-il. « C'est très excitant de photographier les meilleurs sportifs. »
L'ambassadeur Canon Onur Çam avec son appareil photo et son objectif Canon.
Lieu : Istanbul, Turquie

Domaine de prédilection : sport

Kit préféré :

Canon EOS-1D X (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III)

Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM (désormais remplacé par le Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM)
Un bateau en train de chavirer en mer avec la voile à plat contre l'eau et l'équipage essayant de le redresser.

Des marins se précipitent pour résoudre les problèmes lors d'une compétition en Turquie. « Cette situation s'est produite alors que le bateau avait franchi la ligne d'arrivée. Je n'arrête jamais de photographier après la fin de la compétition. Je continue toujours de suivre les athlètes. De nombreux photographes s'arrêtent de photographier à la fin de la compétition pour regarder leurs photos, mais pas moi. Si je regardais mes photos, je ne pourrais pas capturer des images comme celle-ci », déclare Onur. Photo prise avec le Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM à 1/2000 s, f/3,2 et ISO 250. © Onur Çam

L'ambassadeur Canon a ensuite monté son entreprise en 2012, Goshots.net, afin de diriger les projecteurs sur les sportifs amateurs. « Cette entreprise est comme mon enfant », dit-il. « Nous avons couvert de nombreux évènements nationaux et internationaux. Je suis très fier de ce que j'ai accompli. »

Aujourd'hui, Onur continue à photographier les plus grands évènements sportifs au monde. Il travaille aussi avec de nombreuses marques de sport internationales, y compris Adidas et Garmin. Le sport qu'il préfère photographier ? L'ultra-marathon, probablement l'un des sports les plus difficiles. « Les coureurs font face à des conditions extrêmes. Vous avez l'opportunité de photographier nuit et jour, ce qui est rare. Il faut donc être bien préparé et disposer du bon équipement », déclare Onur. « J'ai couvert une compétition qui a commencé sous un soleil éblouissant et qui s'est ensuite poursuivie à très haute altitude sous une pluie torrentielle. Nous escaladions une montagne et il a neigé ! C'était très difficile, mais j'ai adoré. »
Un coureur d'ultra-marathon portant une casquette court à travers un paysage rocheux. On aperçoit un petit feu au premier plan.

« Cette photo a été prise lors d'un ultra-marathon en Turquie. Sur la route, les coureurs passent à côté d'une flamme. Je pensais que ça pourrait être cool d'utiliser mon objectif fisheye pour créer cette image. Cette image a été publiée dans de nombreux magazines européens, ce qui m'a rendu très fier », se souvient Onur. Photo prise avec un Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 8-15mm f/4L Fisheye USM à 15mm, 1/125 s, f/4 et ISO 1000. © Onur Çam

Lorsqu'on lui demande de partager ses secrets pour réussir dans le secteur, Onur donne un conseil avisé : il faut connaître le sport que l'on photographie. « Vous devez très bien connaître le sport en question. Il faut en connaître les règles », dit-il. « Vous devez aussi connaître les athlètes : qui est très doué, qui est amateur. En général, je travaille en extérieur. Il est important de connaître les conditions dans lesquelles vous allez travailler. Comment sera la lumière ? Quel temps va-t-il faire ? Quel est le meilleur endroit pour se positionner ? Si vous manquez un cliché, le moment ne se reproduira pas. Il n'y a pas de seconde chance. Vous ne pouvez pas crier : « Stop, je ne vous ai pas eu ! Pouvez-vous retourner sur la ligne de départ ? »

Il y a encore un évènement qu'Onur aimerait photographier et ajouter à son portfolio à l'avenir, il s'agit des Jeux olympiques. « C'est mon rêve ultime », déclare-t-il. « Je veux vraiment couvrir cet évènement, rien qu'une fois dans ma vie.

« J'ai beaucoup de chance de photographier quelque chose que j'aime. Lorsque je rends visite à mes parents, je vois mes photographies accrochées aux murs de la maison. Ça me rend fier de ce que j'ai accompli et du chemin que j'ai parcouru. Mon cœur se serre quand je vois tout ça. »
Comment décririez-vous votre style photographique ?

« J'aime les photos cinématographiques. Lorsque l'on regarde mes images, je veux qu'elles évoquent une séquence tirée d'un film. « Je ne veux pas que mes images relèvent de la fiction, elles doivent être réelles et représenter la réalité. J'aime parfois montrer quelques petites erreurs, la vie n'est pas parfaite. Les erreurs montrent ainsi la réalité du sport. Lorsqu'une image est 100 % parfaite, selon moi, c'est de la fiction. »


Quels sont les principaux défis que vous rencontrez avec la photographie sportive ?

« Il faut toujours être prêt à faire face à tous les temps et à toutes les conditions. Je ne peux pas contrôler la lumière dans la forêt pendant un ultra-marathon. Il n'est pas toujours facile de photographier les coureurs dans l'obscurité. Il y a quelques années, alors que j'étais fatigué lors d'une séance photo en Turquie, j'ai glissé et je suis tombé sur 100 m sur la glace, avec mon équipement. Je n'ai pas été blessé, mais ça peut être très dangereux. Je dois toujours être prêt et en forme. Quelquefois, nous escaladons des montagnes, nous marchons pendant des kilomètres et nous portons notre équipement. Il est donc important d'être en bonne condition physique. »


Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui débute dans ce secteur ?

« Il ne faut jamais cesser de lire et d'apprendre. Renseignez-vous au maximum sur le sport et mettez votre égo de côté ! Pour être un bon photographe, il faut oublier son égo. Apprenez et essayez toujours de faire de votre mieux. N'oubliez jamais d'essayer différentes options, et n'ayez pas peur d'expérimenter. »


Le type de sport modifie-t-il votre manière de photographier ?

« Oui, absolument. J'utilise toujours le même appareil photo, mais je change souvent d'objectif. Parfois, il est nécessaire de disposer d'un grand-angle pour se rapprocher de l'action. Il faut toujours s'adapter en fonction du sport que vous photographiez. C'est pourquoi il est si important de bien connaître le sport et votre équipement. J'emporte trois appareils photo avec différents objectifs, je suis donc toujours prêt pour ce qu'il se passe. Je ne veux pas rentrer chez moi et me lamenter car je n'ai pas changé d'objectif. Je ne veux pas non plus regretter de ne pas avoir été prêt à temps. »


Comment réussir à se démarquer dans un secteur si concurrentiel ?

« La veille d'un évènement, je me renseigne au maximum sur les athlètes, la météo et l'endroit. Ensuite, je vérifie mon équipement. Les réseaux sociaux permettent aux gens de prendre des photos avec leur téléphone et de les poster immédiatement. Il faut donc être très rapide. C'est essentiel. Avant la photographie numérique, le processus était très différent. J'utilise mon transmetteur wifi afin d'envoyer les images à mon entreprise tout de suite, qui les envoie ensuite partout dans le monde. Si mes clients sont satisfaits, je le suis aussi. J'essaie toujours de faire de mon mieux pour eux. »

Ce que je sais

Onur Çam



« Il faut toujours agir en fonction de son éthique et de ses valeurs. Tous les photographes doivent comprendre cela. Il faut respecter les athlètes et ne jamais oublier pourquoi on photographie. Il faut aussi bien ouvrir les deux yeux : un œil sur l'athlète et l'autre pour vérifier votre position et ce qui se passe autour. »

Instagram : @camonur

Site Web : goshots.net

L'équipement d'Onur Çam

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Équipement d'Onur Çam contenant des appareils photo, des objectifs et des accessoires Canon.

Appareil photo

Canon EOS-1D X Mark III

Le successeur de l'EOS-1D X qu'Onur utilise est l'outil de création par excellence grâce à ses performances exceptionnelles en basse lumière, sa technologie d'autofocus utilisant le Deep Learning et ses vidéos en RAW 5,5K. « L'EOS-1D X Mark III est très rapide. C'est aussi un appareil très robuste », affirme Onur. « Je photographie principalement en extérieur. Parfois, je photographie sous la pluie ou dans un environnement poussiéreux, ou alors je cours partout. L'appareil est donc très sollicité mais il ne me laisse jamais tomber. »

Objectifs

Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM

Cet objectif zoom classique incontournable, qu'Onur utilise, revient dans une nouvelle version offrant une netteté incroyable sur toute la plage focale. « C'est mon objectif à grand-angle », indique Onur. « Il est absolument fantastique. Vous pouvez tout photographier avec. Il est très rapide et net. C'est mon objectif préféré. « C'est un objectif indispensable pour les photographes sportifs. »

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Zoom standard de qualité professionnelle offrant une qualité d'image exceptionnelle et une ouverture lumineuse de f/2,8 sur toute la plage focale. « C'est un objectif essentiel », déclare Onur. « Si vous ne possédez pas cet objectif, vous n'êtes pas un photographe sportif ! »

Canon EF 70-200mm f/2.8L USM

Un téléobjectif hautes performances de série L avec ouverture de f/2,8 constante, idéal pour des photos en basse lumière et de scènes d'action. « Il est très net, rapide et permet de ne jamais rien rater », informe Onur.

Accessoires

Canon Speedlite 600EX II-RT

La dernière version du 600EX qu'Onur utilise vous permet de rester en contrôle, même dans les situations les plus difficiles. « Le 600EX est le meilleur des meilleurs en matière de flashs », explique Onur.

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera