PROFIL

Marc Aspland

Des jockeys au galop et au coude à coude sur une piste couverte de neige. La neige vole en dessous et autour des sabots des chevaux.

Marc Aspland, ambassadeur Canon et photographe sportif, a photographié cette image spectaculaire lors de la 101ème édition de la White Turf en 2008. Cet événement annuel a lieu tous les ans en février sur un lac gelé à Saint-Moritz, en Suisse. « En utilisant la lumière et la neige pour créer un effet, et une vitesse d'obturation rapide, j'ai réussi à photographier cette action haute en couleur. Bien sûr, la chance a joué un rôle non négligeable dans cette photographie où tous les sabots sont suspendus dans les airs », reconnaît Marc. Photo prise avec un Canon EOS-1D Mark II N (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM) à 1/3200 s, f/7.1 et ISO 250. © Marc Aspland

En tant que photographe sportif en chef pour le Times, l'un des principaux quotidiens du Royaume-Uni, l'ambassadeur Canon Marc Aspland a photographié certains des moments de sport les plus mémorables de ces 30 dernières années. Il est considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs photographes sportifs britanniques en activité.

Le premier contact de Marc avec la photographie sportive fut inspirant à plus d'un titre. « J'avais 13 ou 14 ans lorsque mon frère et moi nous sommes rendus en car jusqu'à une célèbre course d'endurance automobile en France », explique-t-il. « Parmi les passagers qui voyageaient avec nous, quelques-uns étaient de grands amateurs de photographie. C'est ainsi que j'ai eu dans les mains cet outil qui me permettait de prendre des photos. 

« À l'époque, c'était un appareil assez simple et basique, mais ça a déclenché quelque chose en moi. La photographie est rapidement devenue plus qu'un hobby, devant le skateboard et le surf. C'est ensuite devenu un véritable but dans ma vie. »
Depuis, Marc a accroché les plus grands sportifs à son palmarès photo, y compris Tiger Woods, Mike Tyson, Pelé, Lionel Messi, Usain Bolt, Michael Phelps et Roger Federer. Il compte également de nombreuses stars du sport parmi ses amis, le plus proche étant Jonny Wilkinson, l'ancien joueur de rugby britannique et vainqueur de la Coupe du monde en 2003. Selon Marc, celui-ci était « un cauchemar à photographier ».
Marc Aspland, ambassadeur Canon et éminent photographe sportif.

Lieu : Londres, Royaume-Uni
Domaine de prédilection : sport
Kit préféré :
Canon EOS-1D X Mark II
Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM
Après une défaite, le boxer britannique Ricky Hatton est allongé au sol alors que son entraîneur lui retire son protège-dents.

Marc avait trouvé la position parfaite pour photographier le boxeur britannique Ricky Hatton alors qu'on lui retire son protège-dents après avoir été battu par l'américain Floyd Mayweather Jr en 2007 pendant un match des poids welters. Celui-ci avait été surnommé l'« Invaincu » par les médias. C'était la première défaite de la carrière d'Hatton, elle l'a profondément marqué. Photo prise avec un Canon EOS-1D Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM) à 17 mm, 1/500 s, f/2.8 et ISO 1000. © Marc Aspland

Marc a eu le privilège de photographier de nombreux joueurs légendaires et des instants décisifs dans l'histoire récente du sport. Il admet cependant qu'à certains moments, il aurait aimé pouvoir poser son appareil pour s'émerveiller du spectacle qui se jouait devant lui.

Ce fut le cas aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, lors de la finale du 100 m. Usain Bolt y a remporté la médaille d'or en ayant franchi la ligne d'arrivée dans un temps record de 9 secondes et 69 centièmes. Évidemment, en bon professionnel, Marc a gardé l'œil derrière son appareil photo.
Sam Warburton, capitaine de l'équipe des Lions britanniques et irlandais, défie du regard les All Blacks néo-zélandais pendant le dernier test match de la tournée de 2017.

Sam Warburton, capitaine de l'équipe des Lions britanniques et irlandais, défie du regard les All Blacks néo-zélandais au stade Eden Park à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Le match s'est terminé sur un frustrant mais néanmoins exceptionnel match nul, 15-15. Marc déclare à propos de cette image : « Je me suis mis debout sur un panneau publicitaire pour être surélevé et je me suis positionné en faisant attention. Je voulais photographier Sam entre les All Blacks pour raconter une histoire. » Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM, (désormais remplacé par le Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM) et un Canon Extender 1.4x (désormais remplacé par le Canon Extender EF 1.4x III) à 1/800 s, f/4 et ISO 5000. © Marc Aspland

Marc est tout particulièrement reconnu pour ses perspectives uniques et pour sa capacité à immortaliser les instants décisifs et les émotions des événements sportifs. Il est connu pour son « mini-tour » lors de l'affrontement entre l'Angleterre et le Kazakhstan en 2008 à Londres, pendant lequel il est monté sur un portique de télévision pour filmer le match avec un objectif à bascule et décentrement Canon. Il continue à traquer les angles improbables et à créer des images uniques en utilisant une large gamme d'objectifs EF, de l'ancien Canon EF 15mm f/2.8 Fisheye jusqu'au Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x.

En 2014, le travail de Marc a été récompensé d'un titre honorifique décerné par la Royal Photographic Society. Encouragé par son collègue Keith Blackmore, ancien éditeur adjoint du Times, Marc a publié son premier livre la même année. Il s'intitule The Art of Sports Photography (L'art de la photographie sportive). Cette rétrospective présente plus de 100 images sensationnelles retraçant l'incroyable carrière de Marc. Le livre comprend également un avant-propos écrit par Jonny Wilkinson.

Comment avez-vous exercé votre œil à la photographie ?

« J'ai commencé à photographier assez jeune et, bien que j'étais intéressé par l'art, j'ai découvert un médium qui me permettait de voir les choses exactement comme je les percevais. »

 

Quels conseils donnez-vous aux photographes qui font carrière au Times ?

« J'essaie de les encourager et de leur prodiguer des conseils créatifs et positifs. Je préfère voir un photographe essayer de capturer des images en suivant son propre style plutôt que de suivre les stéréotypes qui laissent à penser qu'il doit photographier les buts gagnants et les célébrations. »

 

Combien d'appareils photo et d'objectifs gardez-vous généralement à portée de main ?

« Ça dépend de l'événement que je couvre. Par exemple, quand je me trouve au bord du ring lors d'un match de boxe pour le titre mondial, j'utilise généralement mon appareil photo Canon EOS-1D X Mark II équipé de l'objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM ou bien du superbe Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM. Lors d'un match de football ou de rugby, je prends trois boîtiers : un avec un zoom grand angle que j'utilise comme télécommande pour un appareil photo placé derrière le but, un autre équipé de l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM (désormais remplacé par le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM), et un troisième avec mon objectif préféré, le Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM. »

 

Selon vous, quel est le sport le plus difficile à photographier ?

« En tant que photographe sportif, j'aime sortir de ma zone de confort. Je ne photographie pas souvent les sports d'hiver, j'aime tous les photographier, du curling au ski alpin masculin, car ils sont tous très difficiles à traiter. »

 

Est-il arrivé que la chance vous abandonne ?

« Oui, au plus fort de la finale de la Coupe du monde de rugby en 2003, alors que l'Angleterre affrontait l'Australie. Je savais que mon grand ami Jonny Wilkinson allait réaliser un drop face aux perches. Mais ce que je ne savais pas, c'était que l'un de ces maillots australiens jaune et vert allait se jeter devant mon objectif, se dépêchant de bloquer le tir ! »

Ce que je sais

Marc Aspland

« Être capable d'anticiper l'action et de photographier une image à 1/2000 s n'a rien à voir avec la chance, mais dépend de l'expérience et de la confiance en soi. Dans la photographie sportive, il n'est pas possible de demander au buteur de tirer à nouveau à un match de football important si vous n'avez pas eu de chance. Mais parfois, et même souvent en réalité, on n'a aucun contrôle lorsqu'un défenseur se place devant le buteur. Il faut simplement faire en sorte que la chance soit le plus possible de votre côté ! »

Facebook : Marc Aspland

Instagram : @marc.aspland

Twitter : @MarcAspland 

L'équipement de Marc Aspland

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

L'équipement de Marc Aspland contenant ses appareils photo et objectifs Canon.

Appareil photo

Canon EOS-1D X Mark III

Le successeur de l'objectif préféré de Marc, le Canon EOS-1D X Mark II, est l'outil créatif ultime grâce à ses performances exceptionnelles en basse lumière, sa technologie d'autofocus utilisant le Deep Learning et ses vidéos en RAW 5,5K. « Il ne s'agit pas d'une révolution, mais plutôt d'une évolution de l'excellent Canon EOS-1D X. Il est tout aussi fantastique », assure Marc.

Objectifs

Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM

La version mise à jour de l'objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM de Marc est un super téléobjectif à ouverture rapide qui offre des performances professionnelles. Il est parfait pour photographier le sport, l'actualité et les animaux. Marc explique : « C'est mon objectif « standard ». J'utilise cependant tous les téléobjectifs Canon, y compris le Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x et le Canon EF 500mm f/4L IS II USM. »

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM

La dernière version de l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM que Marc utilise est l'objectif préféré de nombreux photographes dans presque tous les domaines. « C'est mon deuxième objectif standard », explique Marc.

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Zoom standard de qualité professionnelle offrant une qualité d'image exceptionnelle et une ouverture rapide de f/2.8 sur toute la plage focale. Marc déclare : « C'est un objectif incroyablement net et précis. Il peut tout faire, de la photographie sportive aux mariages jusqu'à la photographie animalière. »

Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM

Un objectif zoom ultra grand angle de qualité supérieure disposant d'une ouverture maximale constante de f/2,8, afin de garantir la meilleure qualité d'image possible, même en basse lumière. « Ce zoom grand angle crée de très belles images », confirme Marc.

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera